What is beauty?

Le beau ou la beauté est une notion abstraite liée à de nombreux aspects de l’existence humaine. Ce concept est étudié principalement par la discipline philosophique de l’esthétique, mais il est également abordé en partie par d’autres domaines (histoire, sociologie, psychologie, art).

Le beau est communément défini comme la caractéristique d’une chose qui au travers d’une expérience sensorielle (perception) ou intellectuelle procure une sensation de plaisir ou un sentiment de satisfaction ; en ce sens, la beauté provient par exemple de manifestations telles que la forme, l’aspect visuel, le mouvement, le son.

La distinction entre ce qui est beau et ce qui ne l’est pas varie suivant les époques et les individus. Ce que l’on entend même par sentiment du beau diffère selon les penseurs et bien des cultures n’ont pas de mot qui corresponde exactement au beau du français actuel.

 

Archives/récup

 

7/23/13

Grez?

7/22/13

Vus

 

Henrietta Rae

Ernest Normand (son mari)

James Abbott Mcneill  Whistler

Sir William Orpen

Sir Alfred Munnings

Faut pas oublier son émerveillement premier. On s’en fout du « métier ». On s’en fout de « qui » les a faits, on se fout que se soient des images, on s’en fout de la peinture. Quelqu’un te parle dans un état de grâce de l’esprit humain. Tous les matins du monde….

7/16/13

L’Averse

En-cours…

7/13/13

With a little help from my friends

Phew, il fait chaud. Il doit avoir beaucoup de monde à la plage. Je fais une série – « Avant l’averse », « Pendant l’averse » et, um…., um… « Le soleil revient »  ;). J’avais commencé à faire la version du tableau fait par Champ – car très instructif….

Pour « L’hangar aux vaches », je vais le laisser pour l’instant. Ce qui est dingue c’est que je vois mes fautes/manquements – mais je n’arrive pas à les dépasser. Va falloir que je me repose un peu ;D

(et me répète « contours flous, couleurs grisées’, nom de dieu »)

Il y beaucoup « d’échos » – quand on est dans des sujet figuratifs – et on a une (assez) bonne connaissance des œuvres, alors, pour un sujet donné – mettons « la ruelle », on a plein de tableaux qui viennent en tête – plus tous ceux qu’on a fait soi-même sur le sujet. M’enfin, la réalité est rarement  « comme il faut » (.D !! ? ;( ) – et le truc là c’est d’apprendre à le remanier un peu – Champ a fait une belle démonstration, je trouve. Réalité « poétique ». Communiquer une « émotion »…. A bas les appareils photos. C’est quoi comme révolution ça!?

7/11/13

Elements de réponse? Totale réponse!

Eh bien, vous avez eu des idées – et Champ a fait un truc vachement bien! C’est ici ! :

http://aquarelleschamp.blogspot.fr/2013/07/sans-titre-une-reponse-pour-jon.html?showComment=1373574252696#c2301828650023024064

J’aime bcp son ciel!

Vous êtes de bon conseil! Alors, j’ai du pain sur la planche. En espérant que ça déclenche des envies chez vous toutes /tous      (de faire des paysages – états de l’âme?)….

Posted by JonInFrance at 10

7/10/13

Jon et le Mystère du Premier Plan Inexistant

J’ai commencé a refaire celui ci:

Mais il faut que j’invente/trouve un premier plan (dans la réalitié, il y avait plein d’orties (stinging nettles)).

Je mets quoi? Une barrière? Des arbres?  Une barrière et des arbres? Un long chemin à la porte? Des vaches? Un ruisseau? Un TGV? Hmm, ca me plait bien jouer de l’imaginaire. Autre paire de manche pour le réaliser, sans doute… Ca me gène que la ferme + arbres font « mur ». Me faudra une ouverture? … ha hmmmm…

7/8/13

And On and On and On and On…

Bravely I look further than I see
Knowing things I know I cannot be, not now
I’m so aware of where I am, but I don’t know where that is
And there’s something right in front of me

Je travaille sur ceux ci (non terminés) :

Celui au centre en haut (ferme lointaine avec champ de blé/orge – je suis en train de le refaire – faut que j’invente/trouve un premier plan adéquat. Hmm.

Vous voulez commenter – allez-y – comme je dis toujours, ce sont des « exercices » – je suis là pour (essayer d’ ;(  ) apprendre….

 

Le Sureau  / Elderberry     (huile sur toile, V1 et tentatif de terminer)

I found it hard, it’s hard to find
Oh well, whatever, nevermind
Hello, Hello, Hello

 

The Cow Byre (L’hangar aux vaches), oil on canvas (fusain sur papier canson ;P). Far, far too laboured

 
Fields of Barley (Champs d’orge) V2 et son corrigé (= mieux ?)

Fields of Barley V1 (fait sur place) + corrigé

Dehors pour essayer d’avoir des couleurs photo plus vraies….

Tiens, les vaches (dahus?) sont sorties de l’hangar….

7/7/13

Dernier Jour – Montgivray

Pour commencer, Donald me fait une petite critique/des comms sur ce que j’ai fait pendant la semaine. Conseils.

On va à Montgivray, àu bord de l’eau…

Sue en action
Donald commence un truc fabuleux! …


Qu’est-ce que j’ai appris. Hmm, ça! – on va voir si j’assimile 😦

– mais je me suis dit que j’aurais dû être moins focalisé sur le fait de faire des trucs moi-même et plus regarder attentivement chaque geste de Donald quand il peignait (je peux me regarder moi « peindre » à tout moment!!!). Faut préparer un stage – le matos bien sûr (c’était bon), le dessin surtout – c’est comme le sport/instrument de musique – entrainement! Se familiariser avec le travail du prof (et essayer de travailler dans le même sens pour comprendre). On n’est pas là pour faire des images, mais pour « étudier » et « s’exposer » à la critique. M’enfin, j’ai essayé d’être présent chaque fois qu’il expliquait quelque chose pinceau en main. J’ai pris des notes.

On ne veut pas forcément faire des petits duplicata du prof  (si! si! moi je veux bien! uhmm), mais si on voulais apprendre à fabriquer des violons, regarder Stradivarius à l’œuvre apporterait sûrement quelque chose…    – le plaisir au moins 🙂


C’est la fin. Tout le monde se dit au revoir


Sur le chemin de retour, je vois des paysage sublimes à peindre partout – bien sûr (si je cherchais à peindre avec le chevalet, il n’y aurait rien!!!) – je ne peux même pas prendre des photos. Me faut une voiture Google avec l’appareil photo sur le toit! (Google partout!).

En Provence les champs de lavande sont volet très foncé – pas comme sur les cartes postales et il fait très chaud.

C’était il y une semaine, une éternité? La fin des vacances, umm, attends!

Il était une fois,
un stage dans le Berry …

7/6/13

Jour 6 – Samedi – Jour de Repos

Il pleut. Denise est partie dans un mariage, le autres font du tourisme (gastronomique 😉 mdr ).

Je suis seul. Que faire?
Je reviens au Moulin d’Angibault sous le crachin….

Je me mets à « l’ombre » de la lisière d’arbres au bord de la rivière/ruisseau
Je me concentre et fais de grands efforts pour avoir un dessin potable…

La pluie continue, on prépare la fête des foins avec des tracteurs et machines agricoles anciennes/vintage derrière moi (il va faire beau demain!). Je pensais qu’il y aurait personne mais il y a bcp d’activité. Des gens viennent me voir – papoter un peu.

Je me sens un peu « space », las, fatigué, je travaille un peu sur les autres esquisses que j’ai faites. La palette se rempli d’eau. A 16h faut que je m’arrête – même la peinture à l’huile ne s’applique plus avec autant d’eau. Je suis obligé de demander à le propriétaire d’une grosse BMW de la bouger – le Moulin d’Angibault est pire que si j’étais dans des bureaux à Paris!!! Je vais manger à la Châtre. Quand je ressors, il fait super beau!! – ça semblait impossible. Je vais faire encore deux ébauches – la dernière pendant « l’heure dorée » – 21 – 22h. Beau soir d’été…

7/5/13

Jour 5 – Le Prieuré d’Orsan

J’ai oublié Gargilesse (aprèm du jour de repos)  – très beau village – qui a abrité de nombreux peintres y compris

 
.. et j’ai aussi oublié la fête (soirée de Deb et Bill)….

Le Grand Meaulnes

La fête étrange.

 

Dès qu’ils eurent disparu l’écolier sortit de sa cachette. Il avait les pieds glacés, les articulations raides ; mais il était reposé et son genou paraissait guéri.

« Descendre au dîner, pensa-t-il, je ne manquerai pas de le faire. Je serai simplement un invité dont tout le monde a oublié le nom. D’ailleurs, je ne suis pas un intrus ici. Il est hors de doute que M. Maloyau et son compagnon m’attendaient… »

Au sortir de l’obscurité totale de l’alcôve, il put y voir assez distinctement dans la chambre éclairée par les lanternes vertes.

Le bohémien l’avait « garnie ». Des manteaux étaient accrochés aux patères. Sur une lourde table à toilette, au marbre brisé, on avait disposé de quoi transformer en muscadin tel garçon qui eût passé la nuit précédente dans une bergerie abandonnée. Il y avait, sur la cheminée, des allumettes auprès d’un grand flambeau. Mais on avait omis de cirer le parquet ; et Meaulnes sentit rouler sous ses souliers du sable et des gravats. De nouveau il eut l’impression d’être dans une maison depuis longtemps abandonnée… En allant vers la cheminée, il faillit buter contre une pile de grands cartons et de petites boîtes : il étendit le bras, alluma la bougie, puis souleva les couvercles et se pencha pour regarder.

m’enfin…

Jour 5 = on était au Prieuré d’Orsan

http://www.prieuredorsan.com/



La cata! (pourtant le jardin est beau, bien sûr) – on a commencé on faisant des dessins,

puis chute de température et crachin fin et pénétrant – fatiguant. On était 3 à essayer de peindre alors (sous un abri style petite ramée)…

Tableau 5 = A essuyer! Coup de fatigue. Pas bonne la pluie pour les Gardois ;D

7/4/13

Jour 4 – Château de Sarzay – Le Monde à Nos Pieds

 On se retrouve au café/bistrot à côté du château. Un matin parfait, une ambiance de haut été – soleil radieux qui se lève, promesse d’heures dorées….
Les consignes? Plutôt des blagues à mon avis 😀

Comme d’hab, Sue fait un belle grisaille – poétique – c’est ça qu’on veut! (Par contre, Donald est sûrement en train de rouspéter? Ou peut être qu’il fait des compliments?!)

Bill me montre ce qu’il fait. Bravo, Bill!


Je n’avais pas envie de faire de « l’architecture ». Je voulais faire les champs de blé blonds – Donald me signale que l’horizon est sous mes pieds – puis s’installe à côté de moi!!! On domine le paysage – on est des nuages dans le ciel d’un des plus beau jours de ma vie (beh, oui, faut le dire)

On recevait beaucoup de visite quand on étaient dans des endroits « touristiques » (et même dans les champs des fois!)

Sue fait des croquis?

Il fait chaud – mais petite brise – attention les parasols…

Nick en action

Fin d’une superbe journée…

Le vieux pêcheur remballe la voile , uh, toile  🙂

Tableau 3 : J’en étais content – pas terminé, mais peu importe. Je refais une version à la maison pour terminer (apprendre mieux ce que Donald m’a dit)  – mais c’est mal composé. Pas grave. Mission réussie.

http://www.sarzay.net/

On vient de me téléphoner pour participer dans une petite expo ici dans le village en septembre. Hmm, ca ferais de frais de cadre, etc. M’enfin – c’est très sympa!

Publicités