Publicités

Découverte d’une grotte décorée dans le Gers!!!

 

😉   ;(   … ou plutôt comment isoler son garage à grands frais et efforts 😦 ! Ca c’est 8 ans de ma vie que je ne vais jamais pouvoir récupérer !

Les images électroniques disparaissent quand on coupe le courant. Si jamais les archéologues découvrent ceux-là, ils vont dire « Pourquoi les ont-ils faits?!?

 

 

(Peut être le grand prêtre disait, ‘ on va faire 3 salles – une salle de réunion, une pour les cultes et l’autre pour servir comme écurie pour les petits chevaux’.  ;D  )

Du point de vue de l’artiste la réponse est simple ! -:

Je voulais voir ma vision intérieur se concrétiser

Je m’amusais

Il me reste à peu près une quinzaine de toiles à montrer…. ….j’aurais du mal à articuler pourquoi c’est celles-là que je préfère… 

 

…des fois je n’aimais pas sur le moment, des fois je les ai effacées…. 

 

…quand même c’est souvent difficile d’effacer/détruire un truc – au moins c’est un souvenir d’une période….

Il va de soi que j’ai dessiné etc. jusqu’à l’adolescence – comme quasiment tout le monde (bien sûr – et tant mieux!) – mais j’ai repris pendant mes études universitaires (en science! à Aberdeen).

Après mes études, j’ai passé un an en France – dans une ferme dans le Gers – j’ai continué à dessiner un peu. Mais, c’est pendant les 2 ans au chômage qui s’ensuivent à Édimbourg que je me suis mis à peindre régulièrement.

Arrivé à Toulon (à l’époque j’utilisais l’acrylique comme gouache/aquarelle), je me souviens, j’ai scotché une feuille par terre, directement sur le carrelage – un moment jalon

Pareil ici avec ce tableau (huile sur panneau, 90 x 110 cm) – arrivé dans le Gard, la vieille maison sur la place du village, j’avais commencé ce tableau, moment jalon. J’avais du mal – finalement, après plusieurs séances,  je me suis attaqué à ça dans une espèce de frénésie désespérée et, couvert de sueur (fait chaud dans le sud), j’ai obtenu ceci…